L'entreprise

DE 1914 À AUJOURD’HUI, LA SAGA D’UNE MARQUE HORS DU COMMUN.

L’histoire de Maserati débute à Bologne, où la Società Anonima Officine Alfieri Maserati voit le jour le 1er décembre 1914. C’est l’un des symboles les plus caractéristiques de Bologne qui va servir d’emblème à la marque : le trident de la statue de Neptune qui orne la fontaine de Piazza Maggiore, signe de force et de vigueur. Le rouge et le bleu sont les couleurs du drapeau de la ville de Bologne et seront aussi celles de Maserati.

Depuis lors, la marque n'a cessé d’occuper une position centrale dans l’histoire et dans la culture de l’automobile. Records sportifs, prouesses techniques, goût de l’excellence… un siècle prestigieux s’est déjà écoulé sous le signe du trident.

Du record du monde de vitesse signé par Borzacchini en 1929 avec plus de 246 km/h, au lancement de la nouvelle GranTurismo de 405 chevaux en 2007, l’alternance de victoires techniques et sportives ainsi que de moments difficiles a véritablement forgé le caractère et la personnalité de la marque au trident. Moment historique parmi tant d’autres : c’est sur une Maserati 250 F que le célèbre Fangio remporte le déjà mytique championnat du monde de F1 en 1957.

Mais l’histoire de Maserati n’est pas seulement faite de records sportifs et de superbes routières. C’est aussi le parcours d’une vision automobile et d’un développement industriel particuliers.
Le déménagement de Bologne à Modène en 1940 ainsi que le rachat par Ferrari S.p.A. en 1997 ont marqué des changements déterminants dans l’orientation de son développement.

Aujourd’hui, le parcours historique de Maserati est celui d’une légende, qui a su troqué sa petite origine locale contre l’aura d’une marque internationale présente dans quarante-trois pays.