Ghibli Diesel - Extérieur

Everyday enjoyment

Le design de la Ghibli Diesel ne renonce pas à une forte vocation sportive

Dans toute l'histoire du Trident, la Ghibli Diesel est la première Maserati qui roule au gazole, mais elle ne renonce pas pour autant à sa forte et inimitable vocation sportive. C'est ce que l'on comprend d’emblée en la voyant à l'arrêt, avec sa silhouette digne d'un coupé, ses vitres latérales et son montant arrière triangulaire très prononcé. Le dynamisme des lignes est accentué par les formes sculpturales des ailes qui fusionnent avec le volume central pour former des lignes nettes.


Un nez qui pointe vers l'avant

L'avant est dominé par la calandre classique Maserati, où les ailettes verticales concaves reprennent le style de la GranTurismo et celui d'une légende d'autrefois, la Berlinetta A6 GCS. Leur finition noir mat contraste avec le bord chromé de la calandre et avec le grand Trident suspendu en son centre, vers lequel convergent des blocs optiques agressifs. La forme de la calandre est mise en valeur par le profil des ailes et l'évolution du long capot.

Un bord lumineux hors du commun

Les blocs optiques exploitent avec habileté la technologie LED pour exalter la forte personnalité de la voiture : la fonction Daytime Running Light optimise la grande efficacité des phares avant bi-xénon, rendant la voiture immédiatement reconnaissable et visible dans toutes conditions. Intégrés dans les groupes optiques avant, les clignotants à LED reprennent le motif des trois classiques aérations latérales Maserati.

Malgré les dimensions généreuses, la forme fuselée du coffre allège la ligne

Le montant arrière triangulaire et les vitres latérales avec portes sans cadres, confèrent à la voiture l'allure d'un coupé élancé, malgré une longueur et un empattement parmi les plus importants de la catégorie. À l'arrière, la forme fuselée du coffre est l'évolution naturelle de l'habitacle, et les deux feux LED forment un véritable trait d'union entre les ailes. Les doubles sorties d'échappement contribuent elles aussi à créer ce look sportif.

Une allure aérodynamique pour diminuer la consommation

À l’instar de toutes les autres Maserati, le design de la Ghibli Diesel est la synthèse des exigences de l’aérodynamique et de l’esthétique. C'est dans le bas de l'automobile qu'ont été apportées la plupart des interventions aérodynamiques qui ont optimisé à 0,31 le coefficient de résistance aérodynamique (Cx) et diminué la portance. Au bout du compte, la consommation baisse et la stabilité à grande vitesse augmente.