Superstars International Series 2012 - Spa

ROUND 6, Spa: Un autre podium pour Maserati

Encore un podium pour Maserati dans les International Superstars Series. Après la victoire de la Quattroporte Evo de Christian Klien au Hungaroring, le Swiss Team a obtenu un autre grand résultat avec Mika Salo, à Spa. Dans la course 2 du sixième round de la saison, sur un tracé mixte-rapide ultra technique comme celui du circuit belge, où l'assiette et la tenue de route sont cruciales, le Finlandais a offert la troisième place à la berline tridentée de l'équipe suisse.

Salo a ainsi fait un retour très positif au volant de la Quattroporte Evo. En effet, l'ex-pilote F1 de la Ferrari n'avait participé qu'à la première manche du championnat, à Monza, puis avait laissé la place à Christian Fittipaldi, Johnny Herbert et Christian Klien, conformément au programme de rotation des anciens champions F1 mis sur pied par le team suisse pour capter plus d’attention et offrir plus de spectacle au lors du passionnant championnat du FG Group.

Le Finlandais a ainsi pu faire oublier la malchance de Monza, où deux podiums lui avaient échappé : en course 1 quand il a voulu éviter l'accident, et en course 2 suite à un abandon forcé en raison d'un problème mécanique plutôt inhabituel alors qu'il se préparait à attaquer le leader.

La première course de Spa, entamée sous une pluie battante, n'a pas trop fait parler d'elle. Sur piste mouillée, aucun pilote du groupe de tête n'a voulu prendre de risques. Salo, parti cinquième, a franchi la ligne d'arrivée dans la même position. Avantagées par leur traction intégrale (les seules), les Audi RS5 ont dominé la course sans le moindre problème, et Morbidelli et Kristoffersson ont signé, dans cet ordre, un beau doublé avec un net avantage.

Malgré ces conditions, les tridentées ont fait preuve d'une excellente compétitivité. Parmi les voitures sans traction intégrale, la Quattroporte Evo de Salo a réalisé le second meilleur temps, 2'55''325, après avoir été la plus rapide lors des trois premiers tours sur une piste très mouillée.


COURSE 1: Sous la pluie, supériorité des tractions intégrales et cinquième place pour Salo

En course 1, commencée sous une pluie battante, personne n'a voulu trop risquer, et les six premiers sur la grille de départ ont franchi la ligne d'arrivée dans le même ordre. Sur piste mouillée, seules à avoir la traction intégrale, les Audi RS5 ont fait le vide derrière elles, avec un doublé de Morbidelli et Kristoffersson, dans cet ordre. Salo a conservé sa cinquième position sur Maserati, et Cesari, moins expérimenté et donc plus en difficultés, a terminé 17e.


COURSE 2: Salo troisième après un beau combat avec Liuzzi interrompu à la fin par la pluie

La course 2 s'est aussi disputée sur piste mouillée et, vers la fin, sous la pluie. Salo, enthousiasmant, est remonté en 4e, puis en 2e position, juste derrière Larini. Morbidelli, à bord de son Audi RS5 à traction intégrale, a très vite pris la tête de la course, alors que Liuzzi se plaçait 3e. Des problèmes mécaniques ayant ensuite contraint Larini à l'abandon, Liuzzi et Salo ont entamé un duel acharné pour la 2e place, interrompu par la pluie vers la fin.