Superstars International Series 2012 - Hungaroring

Klien

ROUND 5, Hungaroring: Victoire de Maserati avec Klien

Première victoire de la saison pour Maserati dans les International Superstars Series. Pour la cinquième manche, sur le circuit du Hungaroring, le Trident a tapé dans le mille avec Christian Klien au volant de la Quattroporte Evo du Swiss Team. L'Autrichien a raflé la victoire en course 2, après une bonne quatrième place en course 1.

Une première pour Klien avec Maserati et dans le championnat du FG Group. Le pilote a été appelé par l'équipe suisse qui, après le titre 2011 remporté avec Andrea Bertolini, a choisi, cette saison, de miser sur l'image pour étoffer le spectacle, alternant les ex de la F1 au volant de sa voiture n°1. Christian, avec Toro Rosso en 2005, puis pilote officiel Peugeot en endurance, a succédé, dans l'ordre, à Mika Salo, Christian Fittipaldi et Johnny Herbert.

Bel exploit de Klien, qui a pris part à la course la plus difficile, où la composition de la grille de départ dépend du résultat de la course 1, mais avec inversion de l'ordre pour les huit premiers, et où il est parti de la cinquième position. Il a notamment perdu deux places au freinage dans le premier virage, quand il a été contraint d'élargir sa trajectoire pour éviter le chaos du groupe de tête.

Klien a signé une belle remontée. Il a réalisé une série de tours plus rapides que ceux du leader, Zurcher, au volant de la Mercedes. Vers la fin, le pilote a choisi de ne pas se mêler tout de suite à la bagarre pour la deuxième place entre Liuzzi et Biagi, qui le précédaient dans cet ordre, attendant l'accrochage qui lui a permis de les dépasser. Enfin, l'Autrichien a hérité de la victoire de Zurcher lorsque celui-ci a été pénalisé de 25'' pour avoir provoqué un accident avec Ferlito au début de la course.

Klien a ainsi confirmé une fois de plus la compétitivité des tridentées, sous la direction technique de l'ingénieur Giuseppe Angiulli et de l'ingénieur de piste, Emilio Battistini. Une voiture qui, avec le même pilote expert pour toute la saison, aurait certainement pu de nouveau remporter le titre.


COURSE 1: Plus rapide que l'éclair, Klien entame la remontée et rafle la quatrième place

Jailli de la 6e place, Klien s'est aussitôt installé en 4e position pour « coller » au trio de tête. Le pilote a ensuite dû céder à l'attaque de Morbidelli sur son Audio RS5, avantagé par la traction intégrale. Des problèmes techniques ont alors forcé l'Italien à l'abandon, cédant la 4e place à l'Autrichien. Dommage pour Cesari qui, à bord de l'autre Quattroporte Evo, n'a pu prendre le départ suite à la rupture du couple conique lors des essais.

Cesari

Klien

COURSE 2: Superbe remontée pour Klien qui offre à la Quattroporte Evo sa 1re victoire 2012

Parti 5e sur la grille de départ, Klien a aussitôt gagné deux places, puis a reculé à la 7e position pour éviter le chaos du groupe de tête. Plus rapide que le leader Zurcher, il s'est placé en 5e position, puis en 4e suite à l'abandon de Morbidelli, et en 2e lorsque Liuzzi et Biagi, devant lui, se sont accrochés. Après une pénalité de 25'' à Zurcher, Klien s’adjuge la victoire. Le même problème technique que celui de la course 1 a empêché Cesari de prendre le départ.