Trofeo World Series 2012 - Infineon

ROUND 5, INFINEON: Moisson pour Kuppens aux USA

Kuppens a joué une carte proprement décisive pour la conquête du titre mondial dans le Maserati Trofeo World Series. Après avoir remporté à la fin du round précédent le titre européen, en lice pour les quatre premières épreuves sur le vieux continent, le Belge a continué à briller lors du cinquième rendez-vous de la saison, sur le circuit californien Infineon Raceway. La formule était celle de l'endurance, avec deux sprints de 30' plus un tour et une course de 50' plus un tour.

Sur le prestigieux circuit américain, Kuppens a raflé la pole dans les deux séances de qualifications, ainsi que la victoire de la course 2 et celle de la course 3. À la fin du week-end qui lui a donné un avantage de 24 points sur ses adversaires directs, Sernagiotto/Fascicolo, le pilote a déclaré : « J'adore l'Infineon Raceway et je pense que ça s'est vu : je n'ai jamais été aussi rapide. Après la déception de l'abandon dans la première course, je me suis plutôt bien rattrapé avec la victoire dans les deux autres. L'ambiance était excellente. Pendant la course, je voyais que les commissaires m'encourageaient. Il me manque peu de points pour gagner le titre mondial, mais je ne suis pas habitué à faire des calculs. Je préfère faire un pas à la fois. Encore deux courses en Chine, puis on verra. Que le meilleur gagne ! »

Dans la course 1, Kuppens a fait chou blanc. Alors qu'il dominait, une crevaison l'a contraint à l'abandon, donnant ainsi la victoire à Alex Popow, pilote « guest ». Le Vénézuélien a fait montre de ses grandes capacités sur le circuit Infineon Raceway qu'il connaît par cœur puisqu'il est un habitué du Ferrari Challenge USA. Il s'est placé sixième de la course 2, juste derrière le Belge dans la course 3.

La cinquième manche du Maserati Trofeo World Series a accueilli deux invités d'exception qui ont participé en duo : Patrick Dempsey et Greg Tracy. Patrick Dempsey, un acteur à succès qui joue dans la célèbre série Grey's Anatomy, est aussi un pilote GT de bon niveau, qui a même participé aux 24 Heures du Mans. Greg Tracy, célèbre cascadeur d'Hollywood, a gagné six fois la célèbre course de côte Pikes Peak, catégorie moto.

 

The work of the drivers and the entire squad made everything more special. The Maserati is a car that thrills.

Greg Tracy

COURSE 1: Popow fait tout de suite mouche après l'abandon de Kuppens pour crevaison

Popow couronne ses débuts par une victoire en course 1, devant Ragazzi, Dromedari et Merjech, un autre débutant. L'acteur Patrick Dempsey a créé la surprise en se classant sixième. Kuppens a quant à lui fait chou blanc. Alors qu'il était aux commandes de la course, avec un avantage de 4'', une crevaison l'a forcé à l'abandon. Un moment de frayeur lors de l'accident de Kratz venu heurter un mur de sécurité, mais sorti indemne de la voiture.
 


COURSE 2: Kuppens sourit après des sueurs froides pour erreur, accrochage et tête-à-queue

Lors de la course 2, Kuppens s'est ressaisi, non sans quelques sueurs froides. Le pilote s'est immédiatement placé en tête, devant Van Overbeek, Simoni, Popow, Pigoli et Denny, mais après une erreur, Sernagiotto réussissait à se rapprocher. Les deux hommes ont fini par se toucher et partir en tête-à-queue, sans pour autant abandonner la course et en gardant même leur position respective. Le Belge s'est alors envolé vers la victoire, et Van Overbeek a terminé troisième.


COURSE 3: Kuppens double la mise et se rapproche du titre mondial

L'épreuve d'endurance a commencé par un accident entre Tracy et Sbirrazzuoli, qui a demandé l'intervention de la safety-car. Dès que la course a repris, Kuppens a fait cavalier seul, suivi de loin par Popow, Dromedari et Simoni. Après les pit-stops, le Belge a creusé son avantage sur Popow pour partir sans problème à la conquête de la victoire. Pigoli et Ragazzi, qui relayaient Dromedari et Simoni, se sont trouvés impliqués dans un accrochage qui a coûté un drive-through à Ragazzi.