Trofeo World Series 2012 - Portimao

Race 1

ROUND 2, PORTIMAO: Et de un pour Kuppens

Disputée à Portimao, la deuxième manche du Maserati Trofeo World Series a adopté la nouvelle formule d'endurance : trois épreuves, les deux premières des sprints de 30' plus un tour, et la troisième une course d'endurance de 50' plus un tour, avec arrêt obligatoire pour tous les pilotes entre la 20e et la 30e minute pour permettre aux duos de se relayer.

Cette formule a allongé la durée de la performance sur circuit pour maximiser le divertissement et le spectacle. Les duos ont pu ainsi jongler avec les stratégies de course. Courtes ou longues, les trois courses ont été marquées, du début à la fin, par plusieurs coups de théâtre et par l'incertitude du résultat. La course 1 a été remportée par Cédric Sbirrazzuoli, en dépit de sa quatrième place au départ ; la course 2 par Giorgio Sernagiotto après une alternance en tête de course ; la course 3 par Renaud Kuppens après une superbe remontée depuis la troisième place sur la grille de départ.

De belles performances ont également été signées par Riccardo Romagnoli, en grande forme dès les essais et auteur d'extraordinaires remontées, Joe Ghanem, qui a créé la surprise en s'accaparant la pole de la course 1 et en montant sur le podium des trois courses, et par Riccardo Ragazzi qui, fidèle aux premières positions, est monté deux fois sur le podium, dans la course 3 avec son coéquipier Alan Simoni.

Après le premier triomphe de la saison dans la plus difficile course d'endurance, et après la cinquième et la quatrième position dans les deux sprints, c'est Kuppens - en solo - qui a fait preuve de la plus grande régularité. Le Belge a fait oublier les difficultés du début de saison, à Jarama, où il avait récolté un bien maigre butin.

Parmi les duos, seuls Romagnoli et Edo Varini ont obtenu de bonnes places. En effet, Ragazzi a vu Simoni terminer KO en course 2 suite à un accident qui lui a cassé une suspension, et Sbirrazzuoli et Sernagiotto n'ont pas pu compter sur des bonnes positions de la part de leurs coéquipiers respectifs, Alessandro Chionna et Giuseppe Fascicolo. Résultat : 10 pilotes se bousculent en tête du classement se tenant en seulement 13 points. Le combat pour le titre s'annonce donc très serré.

In the two sprints you have to give 110% for the time you are out there and this makes it exciting.

Alan Simoni

COURSE 1: Victoire écrasante de Sbirrazzuoli qui ne fait qu'une bouchée de ses adversaires

En course 1, Sbirrazzuoli a bondi de la quatrième position, puis a doublé Ragazzi et le poleman Ghanem pour prendre très vite les commandes. Le Suisse a ensuite creusé son avantage sur Ragazzi et Ghanem, et derrière eux, un duel extraordinaire s’engageait entre Kuppens et Garelli. Sbirrazzuoli est ensuite parti à la première conquête de la saison, devant Ragazzi, Ghanem, Venier, Kuppens et Garelli.
 

Cedric Sbirrazzuoli / Alessandro Chionna

Press conference - Race 2

COURSE 2: Mauvais départ de Sernagiotto qui résiste à Romagnoli et triomphe

Sernagiotto gagne la course 2 non sans difficulté. Dès le départ, Simoni et Ghanem ont dupé le poleman pour prendre les commandes. Cependant, le duel entre le duo de tête, après quelques tours de piste, s'est terminé par un accident qui a immobilisé l'Italien à cause d'une suspension détruite. Ghanem s'est alors retrouvé en tête mais pour une courte durée, car la voiture de Sernagiotto l'a vite dépassé. Ce dernier a ensuite été rejoint par Romagnoli qui l'a talonné de très près jusqu'à la fin, mais devancé de 1''1 sur la ligne d'arrivée.
 


COURSE 3: Kuppens remporte la première course d'endurance après l'erreur du leader Ragazzi

Ragazzi est parti en pole pour la troisième épreuve d'endurance, devant Ghanem, Kuppens et Sernagiotto, tous engagés dans un combat très serré. Après une erreur qui l'a fait chuter à la quatrième place, Ragazzi a ensuite cédé à la grande remontée de Romagnoli. Après les pit-stops, la course était dominée par Kuppens, devant Ghanem, Simoni, Venier, Varini et Fascicolo. Le Belge a gagné avec un avantage de 2''. Les voitures suivantes ont conservé leur position.

Free practice 1