Trofeo World Series 2012 - Shanghai

ROUND 6, SHANGHAI: Kuppens, titre mondial en poche

Les prévisions de la veille l'avaient annoncé : Renaud Kuppens a ajouté à son palmarès le titre mondial du Maserati Trofeo World Series, après le titre continental au terme des quatre premières épreuves européennes. Le mérite de cette victoire revient entièrement au Belge, en solo pendant toute la saison. Après le butin de la manche précédente, Kuppens a pu tranquillement terminer deuxième la course 1 pour faire mouche, lors du sixième et dernier rendez-vous de la saison disputé à Shanghai.

Kuppens a également remporté le prix spécial pour le plus grand nombre de poles obtenues - la dernière sur le circuit chinois, lors de la deuxième séance de qualifications. Avec Daniel Waszczinski, il a garanti le titre Équipe à son team, Konvex Motorsport. Les deux courses ont été gagnées respectivement par Riccardo Ragazzi et par Giorgio Sernagiotto qui ont disputé toute la saison, le premier, avec Alan Simoni, et le deuxième, avec Giuseppe Fascicolo.

Le duo Ragazzi/Simoni a totalisé le meilleur score sur le circuit chinois. En effet, Simoni s'est classé deuxième de la course 2. Même si quelques occasions ont échappé à cette équipe, jugée la plus équilibrée et la plus compétitive des « duos » tout au long de la saison, elle a néanmoins conquis un autre titre en lice : le Trofeo.

C'est ainsi que s'est terminée une saison intense du Maserati Trofeo World Series. En moyenne, 24 voitures ont sillonné les circuits, et 25 à Shanghai, avec un total de 35 pilotes originaires de 15 pays : Italie, Maroc, Singapour, Brésil, Danemark, Allemagne, Pays Bas, Hong Kong, Belgique, Principauté de Monaco, Australie, Venezuela, Autriche, Suisse et Chine.

La cérémonie de remise des prix du Trofeo World Series s'est déroulée dans un cadre superbe : le Maserati Pudong Downtown Showroom, la maison du Trident à Shanghai. Tous les titres en lice ont été remis à leurs vainqueurs. Outre ceux de Kuppens, le Trofeo a été décerné à Riccardo Ragazzi et à Alan Simoni, l'Over 50 à Richard Denny, l'Under 30 à Adrien De Leener et les Best Asian Drivers à Eric Lo et à Shaun Thong.

I am really happy at winning the championship as, this year, it was a global event with the rounds in the USA and China.

Renaud Kuppens

COURSE 1: Justice pour Ragazzi après la tentative de Barde de lui « voler » la victoire

Parti en pole de la course 1, Sbirrazzuoli s'est tout de suite accroché avec Pigoli, perdant ainsi plusieurs positions. Ragazzi est alors passé en tête, devant Kuppens, Barde et Bakker. Les pilotes ont commencé à combattre bec et ongles. Pendant son duel avec l'Italien, Barde a fini par le toucher et par le pousser en dehors de la piste. Le Suisse a franchi premier la ligne d'arrivée, mais a écopé d'une pénalité de 10 secondes qui l'a fait reculer à la troisième place, laissant ainsi la victoire à Ragazzi.


COURSE 2: Après l'abandon de Kuppens pour crevaison, Sernagiotto s'impose devant Simoni

Kuppens voulait ajouter à son titre mondial, remporté au terme de la course 1, la victoire de la course 2, mais après avoir pris les commandes devant Sernagiotto, Dromedari, Simoni et Venier, il est sorti de piste au 16e tour et a dû abandonner la course pour crevaison. Sernagiotto a alors pris la tête et franchi la ligne d'arrivée devant Simoni, Bakker, Azcarte et un surprenant Segler. Dommage pour Dromedari, contraint lui aussi à l'abandon pour crevaison.